• "Les axiomes de la mécanique" par Paul Painlevé (1863-1933) constituent une bonne et claire introduction philosophique à la physique mathématique. Rappelons que selon Brunschvicg l'émergence d'une physique mathématique est "un changement d'axe de la vie religieuse".

    Cela ne signifie aucunement que le culte (ou plutôt les cultes) religieux sont remplacés par la physique. Mais que la définition précise et exacte des conditions et des normes de l'objectivité scientifique permet, elle et elle seule, de discriminer entre ce qui est "objet" (les entités de la physique, plutôt que les entités matérielles) et ce qui est à la source de l'objectivation et des normes de vérité : l'esprit (rationnel et mathématisant), la trace du "Dieu des philosophes et des savants".

     Avant l'irruption de la mécanique galiléenne et newtonnienne, la "science" aritotélicienne et scolastique restait descriptive et qualitative.

    La science moderne mesure , explique et prédit, et c'est grâce à la mécanique qu'elle a acquis ces caractéristiques. Cette dernière joue donc un rôle prépondérant dans la naissance et le développement de la science moderne, et donc aussi, de notre point de vue, dans l' essor de LA religion universelle, qui n'a rien de commun avec LES religions traditionnelles (y compris christianisme et islam), qui sont seulement d'ordre ethnique et sociologique.

    comme le dit Brunschvicg : "soit on fait de la sociologie, soit on fait de la philosophie"....

    et ceux, rares au demeurant, qui parviennent à s'émanciper des cultes et des idoles de leur tribu (ou nation) particulière méritent seuls d'être appelés "deux fois nés" ("dvijas" en sanscrit). Et des livres comme le "Discours de la méthode" de Descartes, le "Traité de la réforme de l'entendement" de Spinoza ou les "Révolutions" de Copernic méritent d'être appelés des "traités de la seconde naissance" : il s'agit d'une "naissance à l'esprit" par "redressement" de celui ci.

    Voir aussi à propos du livre de Painlevé :

    http://www.blogg.org/blog-64760-billet-la_mecanique_rationnelle_comme_champ_d_etudes_pour_une_elucidation_de_la_mathesis-886698.html

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique